A-t-on besoin de reconnaissance? Interview de Simone sur Hegel

Entrez dans la pensée de Hegel par l’exploration d’un de ses thèmes les plus importants…

Par son travail de la langue et le caractère systématique de sa pensée, Hegel a la réputation d’être difficile d’accès. Pourtant, il a laissé à la postérité plusieurs concepts essentiels pour comprendre l’existence, en particulier ceux de reconnaissance et d’aliénation.

Pour « entrer » dans cette pensée le plus tranquillement du monde (autant qu’il est possible!), on a improvisé un entretien autour du café matinal. Pour la première fois donc, Simone a des complices autour du micro : Raphaël – l’apprenti philosophe – et Geoffroy – à la prise de son et au montage – sont de la partie. D’énormes mercis à eux du fond du cœur !

 

2 réponses à “A-t-on besoin de reconnaissance? Interview de Simone sur Hegel

  1. Merci pour ce podcast très intéressant et abordable pour un non philosophe .
    La reconnaissance par le travail ! La destruction par la dévalorisation au travail , il est à noter que plus les salariés sont attachés à leur travail,plus l’impact émotionnel sera fort! HEGEL intemporel.
    Merci ce week-end j’écoute la suite.

    1. Merci beaucoup pour votre retour! Oui, l’attachement au travail prend des formes différentes selon les conditions dans lesquelles on agit. Il est la condition sine qua non de son sens (s’attacher à son propre travail, c’est alors le valoriser, parce qu’on y réalise ses idées et ses valeurs). Mais dans des rapports de pouvoir, il est un vecteur redoutable de domination et de souffrance (la dévalorisation du travail sert à exploiter l’individu qui se disposera alors à accepter les ordres, dans l’espoir d’obtenir alors la reconnaissance qui lui manque). Et cela est encore plus manifeste pour le travail domestique, discret et non rémunéré. Une non-violence réelle passe par l’attention portée au besoin de reconnaissance de chacun.e. La violence a lieu au contraire quand ce besoin est méprisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Pour me tenir au courant de temps en temps des nouveautés :