Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 

Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.167.44.32.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d'or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
Geoffroy Montel Geoffroy Montel de Paris a écrit le 27 septembre 2017 à 8 h 11 min:
Peggy est venue à Radio France, devant un parterre de développeurs, designers, et autres ouvriers du numérique, traiter du manque du temps. Est-il le mal du siècle ? Son discours, profond, pertinent, fluide, dynamique, était remarquablement bien mené, le plan limpide. Peggy s'assure à tout moment de ne pas perdre son auditoire, à expliciter, avec des mots simples, les articulations de son discours. On y apprend que la philosophie, c'est une approche "scientifique" de l'analyse des mots, de recherches sur l'histoire des idées (elle confronte allègrement les écrits du Ier au XXème siècle), mais, chose remarquable, une ouverture vers la recherche de solutions pragmatiques, éthiques, pour notre présent, dans la société, dans l'entreprise ou dans notre vie privée. C'est ce genre d'interventions qui nous permet de rentrer dans la "3ème boucle d'apprentissage", de mettre en exergue des phénomènes souvent inconscients et subis du quotidien.
Antoine Antoine de Lille a écrit le 26 septembre 2017 à 10 h 35 min:
J'ai eu la chance de participer à une des premières auberges philosophiques organisées par Peggy où elle a entrepris la difficile tâche d'expliciter et de rendre accessible au commun des mortels une analyse philosophique de la liberté. Elle a réussi avec brio à engager une audience mixte, composée de personnes de tous âges et niveaux en philosophie. Je continuerai à écouter ses podcasts très pratiques en voiture ou en transport et à suivre ses aventures.
karine karine de Lambersart a écrit le 25 septembre 2017 à 20 h 32 min:
Merci et bravo Peggy pour ce premier salon de Philo qui était absolument passionnant! Vivement le prochain...Merci de nous rendre la philo accessible, à nous adultes qui sommes pris dans le tourbillon de la vie et de nos professions, grâce à toi je regarde la vie avec d'autres yeux et tout un champ de "possibles" s'étale devant moi...
Jacqueline Jacqueline de Lambersart a écrit le 25 septembre 2017 à 19 h 42 min:
Simone et les philosophes est une immense malle à trésors que j'explore avec grand plaisir et dans laquelle je découvre éberluée des sujets qui sont au centre de mes préoccupations actuelles. Simone a un réel don pour mettre des mots limpides, vrais et structurés sur des sentiments, des sensations perçues mais restées floues. Outre le bonheur d'étudier, d'apprendre, et d' accéder à la " vérité ",c'est une aide précieuse à la réflexion sur le sens concret que je veux donner à ma vie, le tout avec une accessibilité déconcertante et réjouissante. Je me suis inscrite au premier salon de philosophie de Simone à Lille et ce fut là aussi un grand moment de plaisir et de satisfaction d'avoir accès à des contenus théoriques dans le but d'acquérir une sagesse de la vie quotidienne. La vie est complexe, parfois insatisfaisante ou angoissante, l'erreur serait de passer par la simplification, Simone réussit à travailler simplement la complexité des choses! Un grand merci Peggy
Labro Labro de Lille a écrit le 25 septembre 2017 à 18 h 08 min:
Bonjour Simone et merci pour ces petites bulles d'air que sont tes podcasts. Grâce à toi je fais le lien entre la philo et ma vie quotidienne. Tes propos sont à la fois clairs et fouillés. Bravo pour cette belle aventure. Marie-Pierre
Nadia Nadia de lille a écrit le 22 septembre 2017 à 14 h 19 min:
Les salons de Philo menés par Peggy sont juste excellents ! J'ai apprécié la façon dont le sujet est abordé, en posant bien les mots, les concepts et les différentes écoles... puis place à la "Libération" : se libérer des croyances, transcender la question, à travers un exercice ludique. Donc après la théorie bien expliquée et amenée, il y a l'échange et l'appropriation. De la philosophie accessible et libérante ! Merci Peggy alias "Simone" 🙂
Merizen Frédéric Merizen Frédéric de La Celle Saint-Cloud a écrit le 9 juin 2017 à 10 h 22 min:
J’adore les cours de philo de Peggy, ou « après-midis de Simone » comme nous les avons surnommés. Peggy est pour moi comme un guide de montagne. Avec elle nous arpentons les paysages de la pensée philosophique, elle nous indique les détours intéressants, les connexions, les chemins de traverse. Avec Peggy, je vois du pays et j’apprends à mieux marcher.
Étienne Charignon Étienne Charignon de Saint Germain en Laye a écrit le 30 novembre 2016 à 23 h 26 min:
Merci Peggy pour cette saison de philosophie. Comme je te l'ai dit récemment, je suis venu presque par hasard et cela s'est trouvé être une des plus belles choses qui me soit arrivée cette année. J'ai apprécié énormément le format des quatre rencontres et je remercie aussi Raphaël au passage. Ces derniers temps j'ai l'impression d'être accompagné par des philosophes qui, comme des anges gardiens, surveillent l'affutage de mon esprit critique 🙂 J'ai hâte de participer à la prochaine saison.
Olivier Albiez Olivier Albiez de Besançon a écrit le 27 novembre 2016 à 16 h 11 min:
Ce qui me motive dans la pratique de la philosophie, c'est quand je peux faire du lien avec mes expériences. C'est donc une philosophie pratique que je cherche. Avec Peggy Avez dans la première saison (2016), nous avons abordé des sujets complexes (vouloir la vérité, décider, dire et le féminisme). Chaque sujet était présenté, enraciné dans le réel, avec des exemples et des situations. D'autant que Peggy maîtrise parfaitement son sujet et la pédagogie.
Raphaël Pierquin Raphaël Pierquin a écrit le 25 novembre 2016 à 15 h 18 min:
J'ai eu la chance de participer à la première saison des "dojos philo" avec Peggy, à deux titres. À titre de participant, j'ai particulièrement apprécié la clarté des propos de Peggy, la fluidité avec laquelle elle a su guider mon apprentissage, et la nature de ses choix éditoriaux. Grâce à elle, j'ai enfin compris comment la philosophie allait pouvoir m'aider dans mes recherches. À titre de co-organisateur/co-concepteur, c'est une chance formidable d'avoir pu travailler avec Peggy : non seulement elle maîtrise l'art de concevoir des progressions pédagogiques sur mesure, mais elle a aussi eu le courage et la souplesse de se prêter à un format expérimental qu'elle ne connaissait pas, et elle a su en tirer parti d'une très belle manière. Inventer un format d'apprentissage collectif avec Peggy, c'est un régal, et j'ai bien l'intention de recommencer.
Gzav Galleri Gzav Galleri de Montigny le Bretonneux a écrit le 23 novembre 2016 à 23 h 07 min:
Avec l'âge, je prends de plus en plus conscience que je fais sans doute un peu de ma vie un univers philosophique. Car mon quotidien est parsemé de recherche ou, plus simplement, d'écoute de la sagesse. Grâce au talent pédagogique et à la douceur de Peggy qui s'expriment à plein régime dans ses sessions, j'ai découvert que ce principe de vie pouvait aussi se nourrir joyeusement d'un peu de théorie et de quelques exercices pratiques philosophiques rondement menés. Et, pour expérimental que cela a été envisagé au départ, Peggy a su très rapidement trouver ses marques et nous faire vivre une merveilleuse expérience de vie à la fois ludique et riche d'enseignements, et une non moins merveilleuse occasion de partage au sein d'un groupe attentif, bienveillant et fort sympathique !! Ainsi, cette 1ère mouture "Dojo Philo 2016" en appelle plein d'autres et vous ne me prendrez plus à rater la moitié des séances sous de fallacieux prétextes, comme des vacances en Grèce ou une sinusite carabinée !!! 😀 A l'année prochaine, donc ! Vite, vite !! Gzav
Emmanuel Gaillot Emmanuel Gaillot de Paris a écrit le 23 novembre 2016 à 11 h 24 min:
Je me réinscrirai aux prochaines sessions philo avec grand enthousiasme! J'ai beaucoup apprécié le contenu de la saison 1 et tes talents pédagogiques pour expliquer clairement des sujets touffus. Je cherchais des repères pour positionner mes connaissances éparses en philo, et j'ai été comblé.
×
Abonnez-vous à la newsletter
Recevez dans votre boîte mail des nouvelles de Simone !