Rendre la philosophie accessible, ce n’est ni l’appauvrir, ni la subvertir. C’est au contraire creuser et communiquer ce qui la rend si nécessaire : la passion de questionner et de comprendre, toujours un peu mieux.