De la différence en famille

Comment se délivrer du mythe de l’homogénéité familiale en encourageant les différences?

Songez à ce que vous percevez comme facteur d’éclatement familial, donc comme une menace pour l’idée que vous vous faisiez de l’unité familiale. En général, il s’agit d’une différence imposant une forme d’hétérogénéité, qui vient heurter l’illusion d’homogénéité familiale dans laquelle nous avons souvent grandi – quitte à en souffrir – et que survalorisent les médias publicitaires.

Imaginez donc des événements vecteurs de nouveauté dans la famille: un(e) inconnu(e) qui débarque, une discordance des uns ou des autres à l’égard de vos désirs, convictions et habitudes, ou plus largement quoi que ce soit d’inattendu ou d’étranger. À vrai dire, plus la solidarité était préalablement fragile, plus on se resserre sur nos craintes en les projetant sur le nouvel événement… et plus on fragilise les liens. Ce qui se voit bien à l’échelle nationale vaut aussi pour les petites formes de communautés que sont les familles. Au contraire, des liens de confiance et d’affection se savent inentamables et s’exposent avec joie à la nouveauté.

Autrui est toujours différent et ce n’est que dans la différence que sa liberté, semblable à la mienne, peut se déployer. C’est en soutenant sa différence qu’on l’aide à être libre. Contre la pratique courante du bouc émissaire et du rejet, si courante en famille, l’hospitalité suppose de développer un goût pour la différence. Désirer la différence et la divergence est source d’enrichissement, là où les pratiques de disqualifications rendent les relations familiales oppressantes.

S’entraîner quotidiennement à encourager la divergence d’autrui, en pensée d’abord, en acte ensuite, permet d’ouvrir des voies émancipatrices pour soi et les autres. Pour donner une ampleur maximale à cet exercice, vous pouvez même chercher à vous figurer telle ou telle différence qui vous fait tout particulièrement peur, vous familiariser avec cette image mentale afin de vous rendre capable de l’accueillir le moment venu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Inscrivez-vous à la newsletter
Recevez dans votre boîte mail toute l'actualité de Simone !