Méditer sur son rapport au temps

Le temps qui passe, c’est avant tout celui que je vis, à la première personne. L’émancipation – individuelle mais aussi collective – passe par des changements opérés dans notre manière d’user du temps que nous avons.

  1. Si je pouvais mieux vivre mon rapport au temps, qu’est-ce que je souhaiterais ?

  2. Y a-t-il certaines considérations philosophiques (voir le podcast et le dossier sur ce thème)  qui me parlent tout particulièrement ? En quoi peuvent-elles m’orienter dans ma vie ?

 

Pour profiter à fond de ces 10 minutes de réflexion, n’hésitez pas à vous préparer au préalable des conditions propices à la réflexion (un thé ou un apéro, des bougies au salon ou un rayon de soleil en terrasse, un peu de musique ou le chant des oiseaux…).

Et pourquoi ne pas faire cet exercice avec vos proches pour pouvoir en discuter ensuite?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Inscrivez-vous à la newsletter
Recevez dans votre boîte mail toute l'actualité de Simone !