« Car c’est là l’exigence qui est au fond du temps « libre » : restituer au temps sa valeur d’usage, le libérer comme dimension vide, pour le remplir de sa liberté individuelle. Or, dans notre système, le temps ne peut être « libéré » que comme objet, comme capital chronométrique d’années, d’heures, de jours, de semaines, à « investir » par chacun « selon son gré ». » J. Baudrillard

×

Pour recevoir les prochaines newsletters philo de Simone :