« Nous ne nous tenons jamais au présent. Nous anticipons l’avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours ; ou nous rappelons le passé, pour l’arrêter comme trop prompt.  » Pascal

×

Pour recevoir les prochaines newsletters philo de Simone :